mercredi 30 avril 2014

Live below the line challenge 2014!


Bonjour communauté virtuelle amie!
En l'occasion du défi Live Below the line, on m'a demandé de partager mon menu des cinq prochains jours, voici donc une belle occasion de faire un billet après une longue absence!
Toujours végétalienne, trois ans plus tard, mon amoureux a décidé de se joindre à moi dans l'adoption d'une alimentation dite fine, et la vie va tellement bon train que le temps me manque depuis longtemps pour partager de fabuleuses recettes! Alors débutons l'aventure! 


Moi Et Liam avons débuté hier matin le défi de s'alimenter avec 1,75$ canadien/jour chacun pour les 5 prochains jours, comme 1,2 milliards de personnes dans le vaste monde doivent utiliser pour non seulement se nourrir, mais se soigner, se loger, et disons s'éduquer. Ce montant a été calculé avec le Purchasing Power Parity.

Nous donnerons l'équivalent de notre épicerie de la semaine à l'organisme World Literacy Canada, offrant, entre autres, des programmes d'alphabétisation aux femmes et enfants du Nord de l'Inde, les équipant ainsi d'aptitudes pouvant les aider à briser le cycle de la pauvreté extrême.

Alors, vous pouvez faire un petit don, si ça vous tente, pour partager notre chance, et aussi, si le cœur vous en dit, tentez de manger pour 1,75$ par jour! C'est un exercice assez fabuleux pour adopter de nouvelles perspectives.
Vous pouvez donc suivre notre semaine d'aventure dans la faim et l'amour.


https://www.livebelowtheline.com/me/alexandralecuyer ici notre profil, si vous voulez faire un petit don, 1$ égal a plus de 100$ de répercussions en Inde!!

Les recettes proviennent de toutes sortes de ressources, notamment SOS cuisine, le Tear Fund's Live below the line 2013 cookbook et votre humble narrateur (un lecteur reconnait la référence?).


Mardi, Jour1
 
Déjeuner, pour 1 portion: 0.35$
Gruau banane et cannelle: 

Gruau: (0.08$ par portion)
1/3 de tasse d'avoine
2/3 tasse d'eau
et une pincée de sel

Mettre les flocons d'avoine, l'eau et une pincée de sel dans une casserole. Amener à ébullition en brassant. Retirer du feu, couvrir et laisser reposer de 5 à 7 min. Servir.
Ajouter une demi banane tranchée en très fines tranches (0.16$), 3/4 c. à thé de beurre d’arachide (.10$) et saupoudrer de cannelle (0.01$).

Diner, pour 1 portion: 0.47$
La recette ici est pour 4 portions, donc deux repas chacun dans notre cas.

Soupe aux lentilles, kale et cari
1 1/4 tasse de lentilles brunes ou vertes sèches
1/2 oignon
1/2 carotte (hachée le plus finement du monde!)
1/2 tige de céleri hachée finement 
1 gousse d'ail émincée
1/2 cuillerée à soupe de gingembre frais émincé
1 cuillère à soupe d'huile d'olive
1/4 de piment rouge séché, émincé
3/4 cuillère à thé de poudre de cari
1/2 cuillère à thé de cumin en poudre
1 feuille de laurier
7 feuilles de kale coupées grossièrement ou 90g d'épinards
4 1/2 tasse d'eau
sel et poivre au goût

  1. Rincer et égoutter les lentilles, mettre de côté
  2. Chauffer l'huile à feu moyen dans une marmite, y faire revenir oignon, céleri, ail et carottes pendant environ 8 à 10 minutes en brassant régulièrement, jusqu'à doré. 
  3. Ajouter cari, piment rouge, gingembre cumin et feuille de laurier, cuire 1 minute en brassant.
  4. Ajouter l'eau et les lentilles, porter à ébullition et réduire le feu à moyen-doux puis laisser mijoter à feu découvert environ 30 minutes, jusqu'à ce que les lentilles soient tendres. 
  5. Ajouter le kale ou les épinards, laisser mijoter 5 minutes, retirer la feuille de laurier, saler et poivrer au goût et servir!
(recipe in english at that link: http://www.soscuisine.com/en/recipes/view/curried-lentil-and-spinach-soup?gpr_id=8257&sos_l=en )



C'est relativement goûteux, mais bien entendu la portion n'est pas tout à fait satisfaisante. On sait déjà que l'on aura faim.

Pour le souper, ayant peu de temps pour cuisiner, j'ai improvisé un repas en 5 minutes

Souper, pour 1 portion: 0.60$ par portion
Vermicelles de riz au tofu (pour deux portions)
1/2 de paquet de vermicelles de riz (0.50$)
1/3 de paquet de tofu (nous avons eu la chance de trouver un bloc de tofu à 1$! Hourra!) (0.33$)
1/4 de canne de tomates en dés (0.25$)
1 cuillère à soupe de sauce soya (0.05$)
Une pincée de romarin (0.02$)
Un peu d'huile d'olive pour faire revenir le tofu (0.02$)
Sel et poivre au goût


Goûter de minuit:
Gruau (voir recette plus haut) + 3/4 de c. à thé de beurre d'arachide et cannelle = 0.19$

Total de la journée:
0.35$+0.47$+0.60$ + 0.19$ =1.61$

Réussite!
En terme d'expérience, la première journée fut extrêmement pénible, en plus d'être tenaillés par la faim, j'ai dû aller travailler au merveilleux restaurant végétalien Aux Vivres où je suis serveuse.
Servir des assiettes fumantes de délices, des sandwichs aux proportions monstrueuses, du pain de maïs moelleux servi avec mon beurre végé favori à base de levure alimentaire, les morceaux de tempeh grillés à point, TORTURE!
Mais le pire fut de desservir pour mieux jeter des plats à moitié pleins, en particulier l'assiette de latkes et de tzatziki à peine touchée par une dame minuscule et bien précieuse, qui avait, semble-t-il, adoré son plat mais n'avait plus faim. Elle refusa joyeusement mon offre de lui emballer pour plus tard de bien jolie manière: « oh, non merci mademoiselle, je déteste avoir à réchauffer un plat!». Sur quoi je lui ai tourné le dos pour pouvoir murmurer quelques mots indélicats en son honneur.

Arrivé à la maison, le gruau de minuit nous a sauvés de la chute, parce que la faim nous montait à la tête. Cette dernière, d'ailleurs, que nous avions endolorie à l'extrême par le manque de caféine (mes habitudes journalières en ces termes sont 4 shots d'espresso et trois ou quatre tasses de thé).

Le sommeil fut accueilli comme le printemps. Morphée nous avais préparé une table pleine de victuailles, dont les brioches chocolat et oranges confites de la boulangerie le Pain dans les Voiles et le fameux café crème d'Aznavour dans la bohème.







            







   









vendredi 26 octobre 2012

Comment faire cuire une citrouille au four

Bien le bonjour bonnes gens!

Suite à de multiples discussions avec mon charmant entourage concernant le comment de la cuisson de certains aliments, je publierai quelques posts informatifs comme celui-ci.
Ainsi apprendrez vous à faire cuire citrouilles, orge, quinoa et bien d'autres! Commençons donc par notre ami cucurbitacée! ( Comment ne pas adorer ce mot? )

Mon potiron à tarte chéri, de belle taille et couleur, sera utilisée dans plusieurs recettes. Pour ce faire, je désire la réduire en purée, tout en prenant soin de garder ses graines pour en faire une charmante collation.

Alors, coupez la ronde en deux, puis évider son centre, gardant ses graines que vous pouvez déposer dans un petit bol, gardons nous cette autre recette pour bientôt.



Déposez vos deux moitiées dans un grand plat allant au four avec un petit fond d'eau ( 1/4 de tasse), face ouverte vers le fond.

Enfournez les à 350 pendant environ 50 minutes, ou jusqu'à ce que la citrouille soit tendre lorsque vous y insérer une fourchette.

En la sortant, elle devrais avoir cet air:


Et celui là:


Il ne vous reste qu'à détacher (et/ou gratter) la chair de la pelure et la déposer dans un grand bol:

 Puis réduisez en purée! Voilà votre purée de citrouille maison! Yé! Si vous désirez l'utiliser à des fins purement sucrées, ajoutez y du sirop d'érable ou de la cassonade au goût. Sinon, laissez là comme telle, elle se gardera de toute manière quelques jours au frigo, et se congèle à merveille pour vos envie de citrouilles en toute saison!


Sur ce, à bientôt!



jeudi 18 octobre 2012

Salade de pommes vertes au lait de coco

Ceci est une chose ridiculement facile à faire, et particulièrement satisfaisante.

pour 5 personnes en entrée

Il vous faudra
- 5 ou 6 pommes vertes
-  un peu plus que 1/4 de tasse de lait de coco
-  épices de votre choix au goût, pour ma part, un peu de sel et de poivre fraîchement moulu
- un bloc de tofu
- épinards
- 1 pomme grenade
noix de pécan broyées

simple comme tout, commencez par préparer votre tofu au goût. Dans cette recette, j'ai fait revenir le tofu dans un peu d'huile à feu moyen et grillé pendant environ 10 minutes avec un peu de jus de pomme et de sauce soya.

Pendant ce temps, coupez les pommes, les mettre dans un grand bol et y versez le lait de coco. Épices au goût. Mélanger.

Déposer des feuilles d'épinards sur de jolies assiettes, y ajouter les pommes, puis déposer des graines de grenade et les noix de pécan grillées. Terminer avec le tofu, et vous voici devant une délicieuse et très jolie entrée.



La photo ne rends malheureusement pas justice au charme de la salade, ainsi, préparez en une vous même pour voir apparaitre le joli contraste!


Crêpes d'absorption maximale de sirop d'érable

Scroll down after the pancake mountain for english!

Du sirop d'érable, ainsi commence la rafale des 20 posts du vegan Mofo!
N'ayant eu que très peu d'accès à mes outils technologiques usuels pendant les derniers mois (y compris mon appareil photo, excusez donc la piètre qualité des images, qui est tout de même acceptable vu leur provenance, à savoir la caméra d'un téléphone portable), la formule sera donc, plus d'un post par jour pour arriver à relever le défi!
Ainsi, peut-être moins de conversation, mais plus de recettes!


Commençons.

Établissons un fait: de bonnes crêpes, ça se fabrique avec du beurre, du lait, et des œufs. Maintenant que c'est dit, il y a des possibilités qu'un végétalien dans ce vaste monde aie réussis à se rapprocher de ces merveilleuses crêpes fines françaises que l'on sert avec un peu de pâte d'amande et de chocolat. Et qu'il se manifeste! Entre temps, j'ai débuté une quête de la crêpe vegan parfaite, quête qui, je le crains, ne connaitra pas de fin dans cette décennie. Alors j'ai décidé de miser sur un grand atout du peuple québécois. Le sirop d'érable.

Liquide sirupeux aux propriétés gustatives ineffables, c'est aussi lui qui rends l'expérience de la crêpe aussi belle.
 La crêpe végétalienne qui trouvera sa place dans mon carnet de recettes favorites devra ainsi pouvoir se lier aux plaisirs de l'érable en en embrassant le plus possible.

Je veux une crêpe

possédée

par le sirop d'érable.

Alors voici le dernier essai. Mi crêpe- mi pancake, capacité d'absorption du sirop maximale.


Une texture un peu Gainsbourienne, des ptits trous, des ptits trous, encore des ptits trous!

Voici comment fabriquer les dites:

Mélanger
-2 1/4 tasses de farine
-1 cuiller à thé de poudre à pâte
-1 cuiller à thé de bicarbonate de soude
- une pincée de canelle
- 3 cuiller à soupe de cassonade

bien mélanger

y ajouter:
- 2 tasses de riz ( ou d'amande, ou de soya )
- 2 cuiller à table d'huile
de la vanille au goût

mélanger jusqu'à ce qu'il n'y ai plus de majeurs grumeaux sans trop s'acharner.

Faire cuire sur feu moyen dans un petit poêlon antiadhésif légèrement huilé, en couvrant pour permettre au centre de cuire. Lorsqu'il y a assez de bulles et que la surface abandonne définitivement son état liquide, retournez la crêpe pour terminer la cuisson.

Et cela vous donnera une belle petite montagne de goodness qui absorbera vraiment bien votre merveilleux sirop d'érable.


 English!
Yé!
Easy pea recipe of crepe/pancake for absorbing a maximum of maple sirup!

Mix in a large bowl:
- 2 1/2 cup of flour

-1 teaspoon of baking powder
-1 teaspoon of baking soda
- a pinch of cinammon
- 3 tablespoon of brown sugar

mix well

and add:
- 2 cup of rice milk (or almond, or soy)
- 2 tablespoon of oil
- a little bit of vanilla



Put on stove at mid temperature, in a antiadhesive small skillet with a tiny bit of oil. Cover and cook until your crepe is bubbly and not gooey amymore on the top, and then flip over to finish the cooking.
It is pretty good with some chaï tea!
Don't forget to put a lot of sirup on it and to smile to your friends/familly/cats and dogs etc!


lundi 17 septembre 2012

Vegan MoFo!

Bien le bonjour aimés et créatures curieuses!

Un retour véritable pour le mois d'octobre, de nourriture maison dans mes chaudrons, et sur votre version des interwebs!

Un été plus que mouvementé passé à me nourrir de choses très diverses comme des céréales, des pommes, du thé, par exemple, fait enfin place à une saison plus clémente pour ma motivation et mes doigts de cuisinière.

Ainsi, pour rétablir une diffusion régulière d'épisodes culinaire, rien de mieux qu'une participation officielle au Vegan Month of Food!

Un défi fou et sympathique: 20 posts pour le mois d'Octobre, avec tout ce que cela implique d'ingrédients, d'image et de chaleur de four.

Alors bonne gens, à bientôt!

jeudi 19 avril 2012

Ma recette secrète de chocolat chaud

(Scroll down for the english version of the recipe!)

Enfant, j'explorais les recoins les plus reculés de mon confort pour accumuler mon trésor de pirate. Ainsi, une allocation m'étais allouée lors de l'exécution de menus travaux comme faire le lit le matin, faire les devoirs de temps à autre, ne pas me battre à coup de bras mous battants l'air avec mon jeune frère (les fameux moulinets) etc.
Il est à noter que ces habitudes ne font pas partie de ma routine d'adulte, donc le système de récompense n'a pas fait ses preuves. Quoique je n'utilise plus la technique du moulinet que dans le vide quand je courre dans le rue avec mon chien en émettant des ultra-sons.
 (ma carte de navigation pirate personnelle)
Ainsi, ce trésor de pirate, je l'ai dépensé dans mon tout premier livre: Le grand livre du chocolat.
En 1998, j'avais10 ans, je connaissais beaucoup plus de choses sur les dinosaures qu'aujourd'hui et ma mère commençait à peine à me faire confiance dans la cuisine. Et ce que j'aimais plus que tout, la soupe et le chocolat noir.
Ce livre énorme, avec sa couverture couleur cacao velouté et son CHOCOLAT en lettres dorées m'enivrait. Je le désirais, ardemment, et fit beaucoup plus d'efforts pour faire mon lit chaque matin pour remplir mes coffres.

Quand, douce extase, je me le procurai, j'entrepris de découvrir les mystères de l'aliment sacré. Le livre s'ouvre sur la phrase «le nectar des Dieux», racontant l'histoire de la rencontre avec les Olmèques, les Mayas, les Toltèques, les Aztèques, et les épices.

Je découvris ainsi une version de chocolat chaud ancienne, épaisse, veloutée, un peu folle, épicée.

En voici une adaptation végétalienne:
  • Remplir le nombre de tasses (physique, une tasse avec une anse) qui seront utilisés (une tasse par personne) de lait d'amande, ou de riz. Faire chauffer à feu doux.
  •  À l'aide d'un fouet, faire fondre du chocolat noir de qualité, je ne pourrais vous donner d'estimation quantitative, je goûte et en rajoute jusqu'à l'obtention d'un breuvage crémeux et décadent. '
  • Ajouter avec parcimonie du piment de cayenne en poudre, de la cannelle et un peu d'extrait de vanille. Épicer au goût. 
Et voilà, simple à préparer mais une expérience différente pour les papilles, une version que je préfère à toute autre. Allez bon! Bons breuvages finesses!
 English!
  • Put a cup of almond or rice milk per person in a little pot on low heat
  • With a whisk (and not a whip, I always mix the two words when I speak!), put a good quality dark chocolate to melt in. Add until your tastebuds are satisfied with the texture and the taste.
  • Add the spices, parsimoniously, always tasting. I use cayenne pepper powder, cinnamon and a little bit of vanilla. heaven!
Enjoy your velvety and dark beverage!





mercredi 4 avril 2012

Les plaisirs de la ménagère fantôme

Peu de recettes sont mises en lignes ces jours-ci puisque je travaille sur une nouvelle animation, que de travail et de repas sur le pouce!

Alors un avant-goût, pour ceux que cela pourrait intéresser, d'une scène avec une ménagère fantomatique tout droite sortie de la splendeur des années 50.


Alors, au plaisir de vous refaire une petite bouffe quand la ménagère et ses créatures pâtissières me laisseront souffler!