jeudi 19 avril 2012

Ma recette secrète de chocolat chaud

(Scroll down for the english version of the recipe!)

Enfant, j'explorais les recoins les plus reculés de mon confort pour accumuler mon trésor de pirate. Ainsi, une allocation m'étais allouée lors de l'exécution de menus travaux comme faire le lit le matin, faire les devoirs de temps à autre, ne pas me battre à coup de bras mous battants l'air avec mon jeune frère (les fameux moulinets) etc.
Il est à noter que ces habitudes ne font pas partie de ma routine d'adulte, donc le système de récompense n'a pas fait ses preuves. Quoique je n'utilise plus la technique du moulinet que dans le vide quand je courre dans le rue avec mon chien en émettant des ultra-sons.
 (ma carte de navigation pirate personnelle)
Ainsi, ce trésor de pirate, je l'ai dépensé dans mon tout premier livre: Le grand livre du chocolat.
En 1998, j'avais10 ans, je connaissais beaucoup plus de choses sur les dinosaures qu'aujourd'hui et ma mère commençait à peine à me faire confiance dans la cuisine. Et ce que j'aimais plus que tout, la soupe et le chocolat noir.
Ce livre énorme, avec sa couverture couleur cacao velouté et son CHOCOLAT en lettres dorées m'enivrait. Je le désirais, ardemment, et fit beaucoup plus d'efforts pour faire mon lit chaque matin pour remplir mes coffres.

Quand, douce extase, je me le procurai, j'entrepris de découvrir les mystères de l'aliment sacré. Le livre s'ouvre sur la phrase «le nectar des Dieux», racontant l'histoire de la rencontre avec les Olmèques, les Mayas, les Toltèques, les Aztèques, et les épices.

Je découvris ainsi une version de chocolat chaud ancienne, épaisse, veloutée, un peu folle, épicée.

En voici une adaptation végétalienne:
  • Remplir le nombre de tasses (physique, une tasse avec une anse) qui seront utilisés (une tasse par personne) de lait d'amande, ou de riz. Faire chauffer à feu doux.
  •  À l'aide d'un fouet, faire fondre du chocolat noir de qualité, je ne pourrais vous donner d'estimation quantitative, je goûte et en rajoute jusqu'à l'obtention d'un breuvage crémeux et décadent. '
  • Ajouter avec parcimonie du piment de cayenne en poudre, de la cannelle et un peu d'extrait de vanille. Épicer au goût. 
Et voilà, simple à préparer mais une expérience différente pour les papilles, une version que je préfère à toute autre. Allez bon! Bons breuvages finesses!
 English!
  • Put a cup of almond or rice milk per person in a little pot on low heat
  • With a whisk (and not a whip, I always mix the two words when I speak!), put a good quality dark chocolate to melt in. Add until your tastebuds are satisfied with the texture and the taste.
  • Add the spices, parsimoniously, always tasting. I use cayenne pepper powder, cinnamon and a little bit of vanilla. heaven!
Enjoy your velvety and dark beverage!





6 commentaires:

  1. J'ai très envie d'essayer, d'autant plus que j'ai déjà du chocolat noir... il ne me manque que la cannelle.

    J'ai eu beaucoup de plaisir à lire ce billet; très drôle.

    RépondreSupprimer
  2. Merci beaucoup! J'ai toujours du plaisir à écrire, ainsi qu'à boire du chocolat!

    RépondreSupprimer
  3. J'en ai fait deux tasses cet après-midi pour mon chum et moi. J'ai remplacé la cannelle par un peu de muscade, et j'ai mis un peu de sucre. Dé-li-cieux!

    RépondreSupprimer
  4. Super! J’essaierai certainement la muscade, bonne idée

    RépondreSupprimer
  5. Salut! :)

    Je t'ai trouvée sur le blogroll du VeganMoFo et j'ai jetté un oeil! ;) J'adooore le chocolat chaud!!

    Ciao ciao!

    RépondreSupprimer